L’ÂNE BLEU n°102

  ÉDITO :   Ce jour, 2 Septembre, où j’écris cet Édito, c’est l’Anniversaire d’Étienne et ma tête est remplie de pourquoi : - Pourquoi nous as-tu quittés si vite sans bruit, sans espoir de retour ? La où tu te trouves, la vie doit être plus douce. Ne

L’ÂNE BLEU n°101

  ÉDITO :   Dans l’Édito du n°100, je vous faisais partager les vœux de Jacques Brel sur Europe 1, le 1er janvier 1968. Pour celui-ci, il y a des éditos que l’on ne voudrait jamais avoir à écrire. Mais puisque la vie en a décidé autrement, je voudrais que celui-ci soit total

L’ÂNE BLEU n°100

  ÉDITO :   Quand je regarde, de mon bureau, tomber les dernières feuilles des arbres, après les premières gelées matinales, je découvre les nids d’oiseaux qui prennent leur envol pour chercher quelques menues pitances, sans doute des granulés de Garance et l’orge apla

L’ÂNE BLEU n°99

  ÉDITO :   Dans mon dernier Édito, je vous parlais de mes longues insomnies, car je pense sans cesse à trouver l’argent pour nourrir et soigner 320 ânes durant toute l’année. Et pourtant, grâce à de bonnes fées, qui ont pour nom Fondation Brigitte Bardot, 30 Millions d’Amis

L’ÂNE BLEU n°98

ÉDITO :   Pendant mes longues insomnies, je pense et je repense : comment allons nous faire pour payer telle ou telle facture ? C’est la quadrature de ce cercle infernal. Même en dormant, ma tête éclate à ces questions. N’oublions jamais que : - ADADA est soutenue exclusivement p

L’ÂNE BLEU n°97

ÉDITO :   La vie associative, la vraie, celle qui a un certain dynamisme porteur d’un idéal et d’une passion commune, ce que nous voulons et espérons être à l’ADADA, repose sur deux piliers irremplaçables : le TEMPS et l’ARGENT. LE TEMPS, à 100 %, comme mo
Revue_96-une

L’ÂNE BLEU n°96

ÉDITO : Quand Étienne, en sa qualité de Directeur de Publication m’a demandé « Que vas-tu dire dans ton édito ? », je lui ai répondu « Bof ! » Oui, Bof ! Car au fil des années, et surtout maintenant des mois, c’est bof… Bof car nous avons de moins en moins de bénévol

L’ÂNE BLEU n°95

ÉDITO : Malgré cette fin d’hiver à l’allure de printemps, les derniers mois écoulés laissent un goût amer à l’ADADA. D’abord ce 7 Janvier. En même temps, nous avons appris par un bref coup de téléphone le décès de Jean-Claude Monier et en ouvrant la télévision
Revue 94

L’ÂNE BLEU n°94

ÉDITO : Dans un éditorial de MARIANNE (du 23 février au 1er mars 2013), Jacques JULLIARD, sous le titre « Le Silence des bêtes », titre emprunté à Elisabeth DE FONTENAY, « Le Silence des bêtes. La philosophie à l’épreuve de l’animalité », FAYARD 1998, écrit : « Et que l’on ne vienne s

L’ÂNE BLEU n°93

ÉDITO : Début Juin, avec le soleil qui semble revenir, c’est un espoir pour les ânes du Refuge qui pointe, après 8 mois de catastrophiques de pluie, de neige, de boue. Cette météo désastreuse me fait que plus apprécier l’aide proposée par certains d’entre-vous, pour

L’ÂNE BLEU n°92

ÉDITO : « Il y a un enjeu très important à préserver : le patrimoine de confiance, car le mauvais pas d’un seul a des conséquences pour tous. » Cette citation de Gérard de la MARTINIÈRE, Président de la Charte du DON, dit bien combien nous sommes solidaires les uns et les autres, adhé